Mise à jour du compte satellite du tourisme du Botswana

30 Jul 18
Botswana
Mise à jour du compte satellite du tourisme du Botswana
En février 2018, le Botswana a présenté son compte satellite du tourisme (CST) à jour pour l’année de référence 2016, qui est l’aboutissement d’un projet de l’OMT ayant démarré en mars 2017. Ce projet avait pour composantes :
 amélioration de la base de données statistiques sur le tourisme ;
 mise en place d’une enquête améliorée sur les visiteurs d’entrée ;
 fourniture de formations approfondies en vue d’assurer la continuité du travail de collecte et d’analyse des données ; et
 mise à jour du CST (le dernier en date avait été préparé en 2011 pour l’année de référence 2009).
Le CST à jour pour 2016 a fait apparaître que le tourisme contribue directement à hauteur de 4,9 % au PIB du Botswana, contre 3,9 % d’après les chiffres du CST précédent.
C’est la troisième fois que le Ministère botswanais de l’environnement, de la conservation des ressources naturelles et du tourisme collabore avec l’OMT aux fins de l’élaboration d’un CST, lequel est le cadre statistique normalisé de la Commission de statistique des Nations Unies pour mesurer la contribution du tourisme dans une économie.
Les Nations Unies ont appelé de leurs voeux l’établissement d’un cadre d’indicateurs utiles et réalistes pour une contribution effective du tourisme au Programme de développement durable à l’horizon 2030. L’initiative relative aux CST vise à renforcer les capacités nationales de mesure économique concrète du tourisme. Elle est administrée par l’OMT en sa qualité d’institution des Nations Unies chargée des statistiques officielles du tourisme.
En cette occasion, le CST a été préparé avec le soutien de l’aire de conservation transfrontalière du Kavango-Zambèze et cofinancé par la République fédérale d’Allemagne par l’entremise de la banque de développement KfW. L’aire de conservation transfrontalière du Kavango-Zambèze est un projet de développement de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) dont la maîtrise et la direction sont assurées par les Gouvernements de l’Angola, du Botswana, de la Namibie, de la Zambie et du Zimbabwe.
M. Jimmy R. Opelo, Secrétaire permanent du Ministère botswanais de l’environnement, de la conservation des ressources naturelles et du tourisme, présentant officiellement le CST à jour du Botswana pour l’année de référence 2016.